Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2016

VAS:Connaissances des médecins d'unité

 

Thèse Emilien.jpg

17/09/2016

La Kétamine prévient-elle le PTSD ?

These Keta PTSD.jpg

Clic sur l'image pour accéder au document

| Tags : ptsd

30/07/2016

Gardes en SAU militaires: Utiles pour l'OPEX, pas sûr !

 

Thèse DERousiers.jpg

Clic sur l'image pour accéder au document

24/07/2016

Trauma Cervico-faciaux de guerre

Thèse Fournier.jpg

02/07/2015

Evasan stratégiques: Que fait on ?

Thèse Vitalis.jpg

Clic sur l'image pour accéder au document

| Tags : evasan

Hémorragie jonctionnelle: Croc ou Sam Tourniquet ?

jonctionnel

 

| Tags : jonctionnel

08/03/2015

Blessures de guerre: Perspectives de modification de la prise en charge

 Ireland.jpg

 Clic sur l'image pour accéder au document

24/11/2014

Adéquation aux besoins du SC3

Évaluation de l'adéquation aux besoins et bonnes pratiques de l'enseignement du "sauvetage au combat de niveau 3" chez les médecins et infirmiers dans le cadre d'une préparation avant projection : une étude par questionnaire.

Fuentes Anaïs

clic sur l'image pour accéder au document

Triage et coflits actuels

TRIAGE ET CONFLITS ACTUELS Les nouveaux concepts en chirurgie de guerre.

Thèse 1.jpg

 

Clic sur l'image pour accéder à la thèse

Introduction :
La particularité de la chirurgie de guerre est de devoir tenir compte des impératifs militaires tactiques, du nombre des blessés, du lieu où on opère, des modalités d’évacuation. De ces contraintes, sont nés les concepts d’afflux massifs saturant et de triage. Le but de ce travail est d’analyser les conséquences des conflits actuels sur la prise en charge médico-chirurgicale du blessé de guerre d’aujourd’hui.
Méthode :
Nous commencerons par définir la doctrine classique et la notion de triage du Service de Santé des Armées français. Puis nous présenterons les particularités des nouveaux conflits dans lesquels nos armées sont engagées à partir d’une revue de la littérature internationale. Plusieurs exemples d’afflux massifs auxquels ont été confrontés des équipes du Service de Santé des Armées seront présentés. Nous analyserons le nouveau profil lésionnel du blessé de guerre et les difficultés de prise en charge qui en découlent.
Résultats :
Les conflits armés actuels sont des « conflits asymétriques » opposant des groupements plus ou moins organisés
à des institutions. Ils se déroulent sous l’égide de coalitions, dans un contexte multinational. Sur le plan médical, les lésions par explosion sont prépondérantes, l’atteinte des membres prédomine. Les conventions de Genève n’offrent plus de protection justifiant un renforcement de la formation militaire des personnels de service de santé. Par ailleurs, ces conflits surviennent dans un contexte de sur-médiatisation, qui influence l’opinion publique française concernant les pertes et l’acceptation même de la notion de triage. La judiciarisation des affaires militaires est incontournable, y compris dans la prise en charge chirurgicale. Une nouvelle catégorisation de triage a été mise au point afin d’utiliser une catégorisation compréhensible par tous en milieu multinational. En amont du triage, les aspects logistiques et militaires ont été optimisés. Une nouvelle structure hospitalière (rôle 3) est déployée, des formations adaptées au théâtre sont proposées. Enfin, la prise en charge thérapeutique du blessé de guerre s’est améliorée ; le recours aux techniques de « Damage Control », l’évacuation précoce vers la métropole et la mise en place du lot de chirurgie vitale ont permis une diminution de la morbi-mortalité de ces conflits.
Conclusion :
La confrontation du service de santé des armées à ces nouveaux conflits a permis la mise en place de nouvelles méthodes thérapeutiques et d’améliorer les aspects logistiques concernant le déploiements des moyens de santé. Cette amélioration est à poursuivre dans la formation des personnels et dans le suivi épidémiologique des blessés de guerre.

| Tags : thèse