Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2014

La NAC: Intéressante en role 1: Probable ?

La N-acétylcystéine ou acétylcystéine ou NAC est un acide aminé non essentiel, qui stimule la production de glutathion, un antioxydant. Elle est surtout connue comme agent mucolytiqueEn médecine d'urgence son emploi lors d'intoxication au paracétamol est parfaitement validé. Moins connues sont les emplois de cet agent antioxydant dans deux types d'indication qui nous intéressent. 

La première est le traumatisme sonore aigu notamment après explosion (1) ou tir (2) où il semblerait que la démarche classique [repos auditif, corticothérapie+/- vasodilatateurs] (3, 4) évoluerait vers une statégie associant le repos, la corticothérapie et unhe stratégie antioxydante précoce incluant le recours précoce à la N Acétyl Cystéine(5, 6).

La seconde porte sur la réduction des séquelles neurologiques après blast cérébral (7). Cet intérêt pour les effets anti-oxydants ne sont pas nouveaux et les effets «protecteurs» sont mis en avant également au niveau pulmonaire (8), rénale (9) et hépatique (10).

Si tout ceci reste à valider (11, 12), il semble que l'intégration de cette molécule ancienne soit d'un intérêt réel pour la prise en charge du combattant blasté ou exposéà un TSA à condition que l'administration soit précoce  (<1h) (13) et donc que la N Acétyl Cystéine soit disponible en rôle 1

| Tags : blast, explosion

Les commentaires sont fermés.