Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2016

TXA: Interrogations

 Les études CRASH2 et MATTERS ont mis en évidence l'intérêt de l'emploi du TXA en traumatologie grave.

Il s'agit d'un dérivé de la lysine qui agit en se liant au plasminogène bloquant ainsi l'interaction plasminogène-fibrine, donc la fibrinolyse du caillot. Le TXA franchit la barrière sang-cerveau, diffuse dans le LCR et le globe oculaire

Persistent malgré tout quelques interrogations en matière d'innocuité persistent. Si l'étude crash2 n' pas montré de risque thromboembolique majeurs, ce n'est pas le cas d' l'étude MATTERS avec environ 10 fois plus d'épisodes thrombo-emboliques en cas d'usage de  TXA. Par ailleurs il est rapporté un risque d'hypotension lors de l'administration rapide de TXA et de convulsions lors de l'emploi de posologies élevées. Ceci ne remet pas en cause le recours précoce au TXA dont l'emploi ne doit pas être banalisé et respecter un certain nombre de règles: probabilité forte de coagulopathie traumatique notamment attesté par une hypotension sévère , 1ère dose le plus tôt possible (au mieux dans la première heure) et pas après 3h,  deuxième dose dans les 08h00, administration lente pour éviter hypotension, pas de surdosage facteur de crises convulsives, ne pas administrer en même temps/même ligne que du PLYO. 

Un certain nombre d'études complémentaires sont en cours:

1. L'étude  "Pre-hospital Antifibrinolytics for Traumatic Coagulopathy and Haemorrhage" a pour objectif d'affiner notre connaissance de l'emploi du TXA.

2.L'étude "Design of the Study of Tranexamic Acid during Air Medical Prehospital Transport (STAAMP) Trial: Addressing the Knowledge Gaps" a pour objet d'étuider la mortalité à 30 jours de traumatisés sévères pris en charge par medevac héliportées. 

3. L'étude "Tranexamic Acid Mechanisms and Pharmacokinetics In Traumatic Injury (TAMPITI Trial)"  vise quand à elle à confirmer un certain nombre d'hypothèses sur le mécanisme d'action.

Par ailleurs, le TXA n'est pas le seul antifibrinolyique utilisable.

 

Antifibrinolytic agents in current anaesthetic practice. Ortmann E. et Al. BJA 111 (4): 549–63 (2013).

Morrison JJ, Dubose JJ, Rasmussen TE, Midwinter MJ. Military Application of Tranexamic Acid in Trauma Emergency Resuscitation (MATTERs) Study. Arch Surg2012; 147: 113-119

Napolitano LM, Cohen MJ, Cotton BA, et al. Tranexamic acid in trauma: how should we use it? J Trauma Acute Care Surg 2013; 74: 1575-1586.

Pusateri AE, Weiskopf RB, Bebarta V, et al. Tranexamic acid and trauma: current status and knowledge gaps with recommended research priorities. Shock 2013; 39: 121-126

| Tags : coagulopathie

Les commentaires sont fermés.