Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2015

OHB des gelures: Etudes des pratiques européennes ?

Place de l'oxygenotherapie hyperbare dans le traitement des gelures : Evaluations des pratiques europeennes

Thèse de médecine Kolakowska E.

À l’heure actuelle, l’oxygénothérapie hyperbare (OHB) ne fait pas partie des recommandations pour le traitement des gelures et pourtant elle est proposée par plusieurs spécialistes. La gelure est une lésion tissulaire survenant lors d’une exposition prolongée et directe à une température inférieure à 0 °C. L’OHB pourrait être utile par le biais de l’amélioration de l’oxygénation locale, la limitation de l’oedème, la lutte contre l’infection et la stimulation des processus de cicatrisation. L’équipe du centre hyperbare de l’Hôpital de Sainte-Marguerite à Marseille avait traité les victimes de gelures avec des résultats très encourageants, ce qui nous a motivé à évaluer les pratiques concernant l’utilisation de l’OHB dans la prise en charge des gelures dans différents centres hyperbares Européens et vérifier, s’il avait existé un bénéfice thérapeutique. Il s’agit d’une étude réalisée à l’aide d’un questionnaire auprès des médecins exerçant aux caissons hyperbares en Europe. Sur 134 messages envoyés, 21 médecins avaient rempli le questionnaire. 86 % des spécialistes estimaient que théoriquement l’OHB pourrait être indiquée dans la prise en charge de gelures. Parmi les 25 patients inclus, 84 % avaient été atteints de gelures profondes et seulement 44% avaient bénéficié d’une prise en charge dans les premières 72 heures. Malgré la gravité des lésions et le délai de la prise en charge, nous avons constaté, qu’à 3 mois d’évolution, 88 % des patients avaient présenté une amélioration sur le plan cutané par rapport à l’état initial. Bien que notre étude ne soit pas d’une grande valeur statistique, elle permet toutefois de s’apercevoir du bénéfice thérapeutique que l’OHB pourrait apporter dans cette pathologie, y compris tardivement. En effet, des études prospectives larges seront nécessaires et justifiées.

Rappel: Schéma physiopathologique de la gelure 

Gelure Physiopath.jpg

| Tags : gelures

Les commentaires sont fermés.