Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2014

Quikclot: Un bon choix, mais les autres aussi

Comparison of novel hemostatic dressings with QuikClot combat gauze in a standardized swine model of uncontrolled hemorrhage.

Rall JM et AL. J Trauma Acute Care Surg. 2013 Aug;75(2 Suppl 2):S150-6 

L'emploi des pansements hémostatiques en médecine de l'avant est devenue une pratique courante, même si cette dernière s'appuie sur relativement peu d'arguments avérés. Leur efficacité repose sur leur application au contact de la lésion qui saigne et une compression initiale. Hors ces deux critères de performance sont pas toujours remplis en condition de combat. C'est ce qui explique que certains soient relativement critiques par rapport à leur intérêt réel en condition de combat et on insiste beaucoup actuellement sur la notion de pansement compressif et de packing de plaie. Il n'en demeure pas moins indispensable de connaître ce que propose l'industrie en la matière. Le document proposé fait le point sur le différents produits utilisables. Il utilise pour cela un modèle expérimental de plaie artérielle. Sont comparés trois produits le Quikclot, le Celox et le Chitogauze. 5 versions au total sont analysées car le Quikclot et le Celox sont proposés en deux versions qui  diffèrent par leur masse.

PstHemoS1.jpeg.jpg

PstHemoS3.jpeg.jpg

Très globalement plus la masse de produit est grande et plus l'efficacité est au rendez vous (Le Quikclot XL et le Celox, masse de 50 g de pansement) . Parmi les présentations qui proposent une masse de pansement de l'ordre de 20g l'Hemcon Chitogauze apparaît être immédiatement le plus efficace malheureusement  est observé un pourcentage de resaignement élevé. Finalement de ce document on peut retenir que l'Hemcon Chitogauze, le CeloxTrauma gauze et le Quikclot Gauze ont des performances similaires. On remarque que pour le Quikclot Gauze la survie à 150 min est la plus élevée pour les pansements de 20 g, même si ceci n'est pas significatif au plan statistique. Ce dernier reste donc un très bon choix. Il est en dotation dans l'armée française . 

On rappelle que ce dernier existe en deux version la version rolled et la version Z folded qui est plus particulièrement mise en avant par le fabricant pour les applications militaires

(vidéo de mise en oeuvre)

 

 

| Tags : packing, pansement

Les commentaires sont fermés.